Le Noeud s’alimente de rêves qui inspirent des dessins, des dessins qui inspirent des mots et qui, à leur tour, tissent une histoire pleine d’ombres, et de lumières.

Projet personnel dans lequel le dessin se fait en parallèle du scénario.